Fil d'actualités

GRINDR: DES DONNÉES VIH SEMÉES AUX QUATRE VENTS

Une ONG norvégienne a découvert que l’app de drague gay transmettait les statuts sérologiques déclarés par ses utilisateurs à des sociétés tierces. On va décidément de (mauvaise) surprise en (mauvaise) surprise avec Grindr. Après la révélation de la vulnérabilité...


Lire la suite

LA DEUXIÈME MORT DE «TÊTU»

Deux ans et demi après sa résurrection, le magazine gay français dépose une nouvelle fois son bilan. La relance du magazine français «Têtu» aura été éphémère. Son éditeur Idyls Media, a été placé en liquidation, a annoncé jeudi le...


Lire la suite

« Avec les femmes et les mineurs isolés, les personnes LGBT sont les migrants les plus en souffrance »

74 pays pénalisent toujours l’homosexualité et l’identité transgenre, parfois passibles de la peine de mort. Les femmes persécutées pour leur orientation sexuelle subissent plus souvent des viols ou des thérapies « de conversion » forcées, tandis que les hommes sont...


Lire la suite
012

Un «mégacomplexe» touristique gay est sur le point de démarrer près d'Alicante. Un projet qui témoigne du boom de ce secteur en Espagne.

Six milliards d’euros: c’était les revenus record du tourisme LGBT en Espagne en 2016, selon le cabinet britannique LGBT Capital. Une poule aux œufs d’or que comptent bien exploiter des promoteurs anglais et américains. Selon «El Mundo», ils sont sur le point de lancer le projet d’un «mégacomplexe» à El Campello, paisible station balnéaire à quelques kilomètres au nord d’Alicante.
 
Ce ne sont pas moins d’un millier d’appartements et un hôtel cinq-étoiles destinés à la clientèle homo qui devraient voir le jour au bord de la mer, avec l’ambition de faire sortir de terre une véritable «ville gay» sur 80 hectares, capable de rivaliser avec des destinations traditionnellement LGBT-friendly comme Sitges ou Torremolinos. La municipalité a apporté son appui au projet, comptant sur des retombées économiques pour toute la région en terme d’emplois et d’équipements. Le chantier à 300 millions d’euros devrait commencer cette année pour s’achever en 2020.